Humeur

Lettre à Joanne Rowling

Ma chère Joanne, même si vous ne lirez probablement jamais cette lettre, je tenais tout de même à laisser sortir tout ce que j’ai au fond de moi. Voilà déjà 13 ans que j’ai commencé à vous lire, à lire votre premier livre magique qui m’a transporté dans un univers qui m’était totalement inconnu lorsque je n’avais encore que 10 ans. Avant de le lire, je suis allée au cinema pour voir l’adaptation de votre chef-d’oeuvre sur grand écran. Je me souviens encore qu’avant d’y aller j’ai eu un poster de mon parrain et chaque personnage y étaient représentés. Pour moi, Hagrid allait être le méchant, McGonagall une vipère sans coeur, Ron le petit rigolo de service et Hermione l’élève studieuse. La tête de Rogue m’a paru sympathique et celle d’Harry angélique. Après m’être fait ma petite idée en tête nous sommes donc allés au cinema et autant vous dire qu’en y sortant j’étais émerveillée par ce monde magique et fantastique. Je mettais aussi bel et bien trompée sur certains personnages. Je me suis donc empressée pour acheter vos livres et les lire. À 10 ans, j’avais toujours été effrayé par la grosseur de certains livres et c’était donc pour moi les premiers « gros » livre que j’ai commencé à lire. Et c’est surtout grâce à eux que j’ai commencé à lire davantage. Je me suis donc laissée submerger par vos paroles et votre imagination débordante. Je rêvais secrètement de recevoir ma lettre pour Poudlard la veille de mes 11 ans. Malheureusement pour moi je ne l’ai pas eu. Peut-être y avait-il eu un problème? Je me demandais même de temps en temps si mes parents ne me cachaient pas quelque chose. J’étais sans doute une sorcière avec des pouvoirs incroyables! Mais ils avaient trop peur de m’envoyer à Poudlard puisque « vous savez qui » était de retour. Ils avaient donc sûrement décidé d’un commun accord de jeter ma lettre ou bien même de la brûler? Mais alors pourquoi aucune chouette ne s’étaient empressées pour venir m’en ramener d’autres? Toutes ces questions me trottaient souvent en tête. Je m’entrainais alors avec une baguette de princesse piquée à ma petite soeur pour m’entraîner à jeter certains sors: Wingardium leviosa (que je disais certainement mieux que Ron) ou bien encore Alohomora (dit à la façon d’hermione) sans oublier Expelliarmus que j’ai toujours adoré dire et Lumos qui m’empêchait d’être dans l’obscurité. Pour ce qui est des maisons, mon coeur a toujours balancé entre Gryffondor et Serpentard puisque j’ai toujours été secrètement « amoureuse » de Draco Malfoy. J’ai sans aucun doute craqué sur son caractère de mauvais garçon. J’ai toujours adoré les rebelles au grandes gueules et avec lui j’ai été servi. J’ai en quelque sorte transmis cette passion pour Harry Potter à ma petite soeur. Encore aujourd’hui il nous arrive de faire quelques répliques du film en y mettant les intonations de chaque personnage sans oublier les mimiques qui vont avec. Je pense d’ailleurs qu’à l’heure actuelle c’est celle qui me comprend le mieux par rapport à ce sujet. À mes 10 ans j’ai donc lu sans relâche les quatre premiers livres, toujours impatiente de découvrir les suivants. Chaque année était également une véritable torture pour attendre le prochain film qui allait sortir. C’était devenu un petit rituel, attendre le prochain Harry Potter. J’étais même étonnée que les films ressemblent aussi bien aux livres. Je n’ai donc jamais été déçu. La fin d’Harry Potter a été très difficile pour moi. Le fait de me dire « Ça y est c’est terminé, je ne vais plus avoir à attendre le prochain film/livre » était comme une immense tragédie. Je me console moi-même de temps en temps en relisant les livres ou en regardant les films dont je connais chaque réplique par coeur. Je collectionne aussi en quelque sorte tout ce qui est sujet à Harry Potter (baguettes, t-shirt, figurines, carnets, stylos, portes clés et j’en passe). L’univers d’Harry Potter est entrée en moi pour ne plus jamais en sortir. Et peu importe mon âge je sais que je ne m’en lasserai jamais. Pour moi cet univers fera toujours partie de ma vie, je me suis attachée à lui et j’ai grandit avec lui. Harry m’a appris à être courageuse, Hermione à être studieuse, Ron à surmonter mes peurs. Je me suis aussi abreuver des paroles de Dumbledore et de sa sagesse. Avec le temps j’ai également appris à aimer Rogue qui pour moi est l’un des plus beaux personnages. Pour finir je tiens à vous remercier vous, Joanne, pour avoir créé ce merveilleux univers ainsi que ces fabuleux personnages qui ont été à mes côtés lors de mon enfance et mon adolescence et qui seront toujours avec moi quoi qu’il puisse arriver ♡.

5 thoughts on “Lettre à Joanne Rowling

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.